ABC des 1ers jours de l'arrivée d'un chien roumain dans votre foyer

Ça y est, vous vous êtes lancé dans l'aventure merveilleuse d'adopter, de sauver, un chien roumain !

Bienvenus!

Le moment de la rencontre arrive enfin !

 

Que votre chien roumain arrive par camion, vous devez obligatoirement vous munir d'un harnais, d'un collier, d'une laisse à double accroche ainsi que d'une médaille mais aussi d'une cage ou caisse de transport. Nous mettons un point d'honneur à la sécurité de nos petits protégés. 

 

Si vous adoptez un chat, merci d'apporter une cage de transport. 

Vous voilà dès à présent « gardien » d'un petit chien de Roumanie qui peut être craintif, peureux et qui ne connaît pas la vie qui l'entoure. La moindre de petite chose qui vous semble banale et insignifiante, est totalement inconnue aux yeux de votre petit roumain! 

Il faut de toute évidence rester très attentif quant aux émotions de votre nouvel arrivant. Et se souvenir que : La peur, le stress, l'incertitude font partis de leur quotidien.

 

Il y a une règle très simple à respecter à l'arrivée des chiens de Roumanie, et je vous promets qu'elle fonctionne à merveille : FAIRE COMME SI DE RIEN N'ETAIT !

Autrement dit, ne pas leur porter trop d'attention, ne rien changer à ses habitudes, ne pas stresser... Simplement faire comme s'ils avaient toujours été là et que tout était parfaitement normal. Il n'y a rien de plus sécurisant pour un chien qui vient d'arriver que de voir qu'autour de lui tout est calme et zen. C'est particulièrement vrai pour les craintifs.

 

Pour un chien prostré il faut le laisser, ne pas aller trop vers lui, passer simplement devant lui en lui parlant, laisser tomber quelques friandises au passage, le solliciter très rapidement pour lui proposer une petite douceur à prendre directement dans la main... et s'il n'est pas prêt, laisser tomber. Mais surtout surtout ne pas rester focalisé sur lui et faire sa vie comme si de rien n'était. C'est lui qui viendra à vous, petit à petit, quand il s'apercevra que vous n'êtes pas un danger pour lui.

Les premiers temps, votre nouveau compagnon peut s'isoler, paraître distant, être effrayé par cette nouvelle vie qui l'attend. Selon son caractère, sa sensibilité, et son passé, cela peut prendre plus ou moins de temps. 

Laissez-le observer les premiers jours, il vient d'arriver dans sa nouvelle vie, sans ses « copains de galère » dans une nouvelle maison avec des humains qu'il avait pour condition de fuir.

Le chien va découvrir à son rythme son environnement et ses intervenants.  Mettez à disposition de l'eau et de la nourriture. Puis, vaquez à vos occupations (toujours dans le calme) tout en gardant un « œil »  sur votre petit roumain. 

Il n'est pas rare que le chien roumain puisse fuir/se fige à votre contact – par peur ou par manque de connaissance de celui-ci. 

Ne forcez surtout pas le contact physique (caresses, etc...), c'est au chien de prendre la décision de venir vous voir... 


N'hésitez pas à vous aider de friandises appétantes pour vous aider à faire connaissance sans avoir l'idée de le duper et d'imposer le contact physique, sans toute fois renforcer sa peur.

C'est comme cela que la confiance s'installe: En respectant le choix et le rythme de chacun. 


S'il n'y a pas d'urgence, laissez alors votre petit roumain se rapprocher de vous en douceur. Détectez ses signaux d'apaisements (langage du chien)

Dans le cas où, malheureusement, le chien réagirait en tentant de se défendre, ne punissez pas le comportement vous prenez le risque de le conforter dans son à priori que l'humain est néfaste pour lui, placez-vous à une distance qu'il estimera rassurante et sécurisante pour lui permettre d'observer - et chercher à ce qu'il n'exprime plus son désagrément  en votre présence ce qui pourrait créer une habitude et un contre-conditionnement non-souhaité (aboiements, grognements, fuite...)

Le but sera pour vous de renforcer son bon comportement (où il n'exprime plus sa défense), aidez-vous de friandises que vous jeter au loin. 
Il est important également d'employer l'habituation plutôt que la désensibilisation, c'est à dire qu'il faut un endroit où votre chien roumain pourra se retirer et être tranquille dans son panier confortable lorsqu'il le voudra avec le moins de passage possible.

comment faire si il y a une forte hostilité entre le nouvel arrivant et les chiens de la maison ?

On isole le nouveau.
Le chien roumain aura besoin de beaucoup de repos.
Il n'aura sûrement pas envie que les autres copains viennent lui tourner autour et encore moins de jouer.
Ceci peut durer quelques jours pour les chiens adultes, pour les chiots ou jeune chien le lendemain cela devrait être passé.

ADOPTER UN CHIEN DE ROUMANIE DEMANDE PATIENCE, EMPATHIE, EDUCATION et AIDE D'UN PROFESSIONNEL EDUCATEUR/COMPORTEMENTALISTE ou INSCRIPTION EN CLUB CANIN FORTEMENT CONSEILLE :-)